Nous rapporterons ces paroles

lecture théâtralisée et musicale inspirée par « Qui rapportera ces paroles » de Charlotte Delbo

Charlotte Delbo (1913-1985) est une femme de lettres française et une résistante communiste déportée à Auschwitz. Revenue des camps, elle publie une œuvre marquée par cette expérience et garde une activité militante.

Qui rapportera ces paroles ? L’action se passe au sein du quartier des femmes dans le camp d’Auschwitz-Birkenau.
Vivre ou mourir, lutter ou abandonner, et pourquoi ?, voilà les questions qui se sont imposées à l’auteur et aux femmes déportées tout au long de leur calvaire…

Nous rapporterons ces paroles De septembre 2015 à mai 2016, 16 femmes de la région se sont retrouvées un après-midi par mois pour faire du théâtre ensemble : travailler ce texte mais aussi chanter, jouer de la musique, danser, essayer des choses. Après 10 séances, nous venons vous présenter une heure d’extraits de la pièce de Charlotte Delbo dans une lecture théâtralisée et musicale poignante, intimiste mais aussi chargée d’espoir grâce à l’espace de réflexion que l’on espère impulser.

Souvenirs sonores

prise de son et montage : Céline Della Savia – archives départementales

Interview sur Radio Albiges

http://albigestech.universpodcast.com/

Paroles de spectateurs….

« C’était intense, émouvant, tellement juste… Bravo à toutes ! »

« Un grand merci à vous toutes qui avez donné votre coeur pour « rapporter ces paroles », et prêté voix et corps à la mémoire, à la vie, à la douleur, à l’indicible, à ce qui ne peut se raconter, au silence, à la vérité, et à l’éclatante beauté de l’être.
Merci pour cette plongée dans l’intimité glaçante et crue d’un baraquement où se côtoient l’horreur, la cruauté, le désespoir et la banalité de la mort, et d’où pourtant surgit la force, la détermination, la solidarité, la résistance et la beauté. Là où subsiste parfois un petit souffle de vie, miraculeux, fragile et essentiel. Merci pour ce moment qui fait écho à nos vies…et qui nous rappelle l’importance de la grandeur d’âme et de l’esprit de résistance.. »

« J’ai été tellement heureuse de pouvoir assister à cette représentation si émouvante de la vie de ces héroïnes dans les camps de concentration, de se souvenir de leur calvaire et ne pas oublier la barbarie dont elles/ils ont été victimes. Ces émotions, vous avez su si bien nous les transmettre, merci du fond du coeur. »

« Encore un grand merci : j’ai personnellement vraiment aimé vos choix de mise en scène et également les choix d’extraits (on a pu tour à tour saliver pour le chocolat chaud ou trembler sous les coups reçus par Claire : de mon point de vue, l’appel aux sens est une réussite!) et j’ai pu entendre que les élèves ont apprécié ou, pour les plus « rudes » été interpellés. Entendu de la bouche d’une élève plutôt agitée « je pensais que c’est chiant mais en fait pas du tout, c’était génial ! »


 

Dates passées

Aux Amis de Poche à Verniolle / Collège Jean Jaurès Albi / Asso pour Perpétuer la mémoire du camp de Brens et Rieucros / Lycée Renée Bonnet à Toulouse / MFR Naucelles / MFR St Sernin sur Rance / MJC Gaillac / MFR Terrou / Château Bruniquel / Maison d’arrêt St Sulpice

co production Cie l’Espante, Ariame, financée par la Délégation Départementale du Droit des femmes et à l’Egalité, Réserve Parlementaire J.Valax, soutenue par MJC Gaillac, Service culturel mairie Gaillac, TOC, Grain d’Hellebore, Conservatoire de musique de Gaillac